Comment est extraite l’huile de CBD ?

L’huile de CBD gagne de plus en plus en popularité ces dernières années. Toutefois, si tout le monde sait que le CBD est une substance issue du cannabis et loue ses nombreuses vertus, peu de personnes connaissent le processus permettant de l’obtenir. Comment l’huile de CBD est-elle produite ? Découvrez dans cet article les diverses méthodes et étapes de l’extraction de l’huile de CBD de la plante de chanvre.  

Le choix du chanvre à utiliser

Le choix du chanvre, bien que ne faisant pas partie de l’extraction à proprement parler constitue une étape indispensable à l’obtention d’une huile de CBD d’excellente qualité. En effet, le chanvre devant servir à produire l’huile doit être de bonne qualité comme ceux utilisés sur cbd-huile.com. Pour ce faire, il faut lors du choix tenir compte de sa variété, du type de culture, de la composition de son sol et de sa provenance géographique. Ce n’est qu’après ces préalables que l’extraction pourra véritablement débuter.    

Le choix de la technique d’extraction

La production de l’huile de CBD peut se faire de différentes manières. Chacune d’elle offre un ensemble d’avantages, mais présente aussi des inconvénients. En matière d’extraction, vous avez notamment :

L’extraction du CBD à l’éthanol

L’extraction du CBD à base d’éthanol est une méthode qui date de plusieurs siècles. En effet, elle consiste à placer la feuille dans ce solvant qui se chargera d’extraire le CBD. Ensuite, il va falloir l’agiter et filtrer la solution obtenue avant de la chauffer. Le chauffage fera évaporer le solvant et il ne restera, sous forme de pâtes, qu’un concentré de cannabidiol et de terpènes. Cette pâte sera distillée afin de séparer le CBD et les autres substances. Il faut noter que cette technique est loin d’offrir un résultat optimal.

L’extraction du CBD au CO2

L’extraction du CBD par CO2 supercritique, bien que récente, représente la méthode la plus utilisée à l’échelle industrielle. Coûteuse et très complexe, elle est pourtant d’une grande efficacité, car elle n’altère pas les propriétés du CBD. Vous aurez grâce à elle des produits de bonne qualité avec une forte concentration de CBD. En réalité, à température ambiante le CO2 est un gaz, mais lorsque cette température est élevée il se liquéfie.

Dans cet aspect supercritique, le dioxyde de carbone agit comme un solvant qui élimine les principes actifs de la matière végétale. Une fois que la pression baisse, vous verrez une substance de couleur dorée riche en CBD se déposer dans le récipient de collecte. Ensuite vient la « wintérisation » qui permet de purifier et d’affiner l’huile afin d’augmenter sa valeur.   

L’extraction à l’huile d’olive

Simple et bon marché, l’extraction à l’huile d’olive est à la portée de tout le monde. En effet, elle consiste à décarboxyler les fleurs de CBD et à les placer dans l’huile d’olive. Ensuite, il faut procéder au filtrage en séparant l’huile de la matière végétale. Il est possible de recourir à d’autres solvants lipidiques comme l’huile d’avocat, de coco, etc.

Les solvants hydrocarbonés tels que le butane, l’hexane ou le propane peuvent aussi servir à l’extraction de l’huile de CBD. Bien qu’ils présentent des avantages majeurs, le processus d’extraction s’avère dangereux au point de provoquer des accidents mortels.   

About the Author:

You May Also Like